Les FIP Outre-mer de Vatel Capital investissent dans deux hôtels de l’Ile de la Réunion

Posted · Add Comment

Paris, le 14 juin 2019 – Vatel Capital société de gestion indépendante spécialisée dans le financement des PME cotées et non cotées, annonce avoir investi dans l’hôtel Le Grand Bleu et participé au projet de reprise du fonds de commerce de l’hôtel les AigrettesCes deux investissements à Saint-Gilles les Bains ont été réalisés au travers des FIP Outre-mer Mascarin Capital N°1 et N°2.

Un investissement au centre de Saint-Gilles les Bains

Vatel Capital annonce un investissement via ses FIP ultra-marins dans l’hôtel Le Grand Bleu***. Idéalement situé à 50 mètres de la plage des Roches Noires et du port de plaisance de Saint-Gilles-les-Bains, cet établissement entièrement rénové, se compose de vingt chambres dont onze avec balcons à l’ambiance Zen, sobres et confortables.

La localisation du Grand Bleu*** dans le centre de Saint-Gilles les Bains (commerces, restaurants) est un véritable atout pour une clientèle de type affaires et familiale séjournant plusieurs nuits sur site et souhaitant garder une certaine autonomie. Il s’agit du seul hôtel qui mixe à la fois clientèle d’affaires et loisirs dans le centre de la station balnéaire de Saint Gilles les Bains.

Un espace de coworking, concept novateur sur La Réunion, avec accès WIFI par fibre offrira un lieu de rencontre idéalement situé à mi-chemin entre St Denis et St Pierre, cœur de l’activité économique de l’Ile de la Réunion.

L’objectif de cet investissement est de participer au financement des travaux d’embellissement et d’un besoin de fonds de roulement de l’hôtel Le Grand Bleu***, situé sur la commune de Saint-Gilles Les Bains. Dans le cadre de ce projet et en tant que partenaire financier, Vatel Capital a couvert les besoins en financement de l’hôtel Le Grand Bleu*** à hauteur de 50 K€.

Vatel Capital accompagne un projet hôtelier d’envergure

Vatel Capital annonce également avoir pris part au financement du projet de rachat du fonds de commerce de l’hôtel Les Aigrettes, situé à Saint-Gilles Les Bains. Placé en redressement judiciaire le 12 décembre 2018, l’établissement qui appartenait au Groupe Apavou, a été repris à la barre du tribunal de commerce de Saint-Denis pour près de 500.000 euros par un pool d’investisseurs, représenté par la SAS Hotel Vatel RHE.

Le tribunal de commerce de Saint-Denis a retenu la proposition de reprise menée par la SAS Hotel Vatel RHE. Le projet consiste en une montée en gamme de l’hôtel les Aigrettes, actuellement 2 étoiles, pour le repositionner en un établissement 3 étoiles.

Certains bâtiments de l’établissement seront transformés en centre de formation comprenant 6 salles de cours, qui pourront être reconverties en salle de réunion. Ces dernières compléteront les 2 salles de séminaires déjà existantes de l’hôtel. Une quinzaine de studios accueilleront aussi dès l’année prochaine, les futurs étudiants et les stagiaires des entreprises de l’Ouest de l’Ile.

Le projet de rénovation de l’hôtel nécessitera plus d’un million d’euros de travaux. Vatel Capital interviendra en tant que principal financeur de l’opération.

Pour mémoire, le FIP Mascarin Capital n°2 reste ouvert aux souscriptions jusqu’au 31 août 2019. Il donne droit à 38 % de réduction d’impôt sur le revenu en contrepartie d’une durée de blocage de 8 ans minimum et d’un risque de perte en capital. Les souscriptions de 2019 donneront droit à un paiement de l’avantage fiscal sous la forme d’un crédit d’impôt par l’Administration fiscale en août 2020.

Vatel Capital, un acteur de référence de l’investissement ultra-marin

Les FIP Outre-mer de Vatel Capital ont pour vocation à investir dans des PME situées dans les départements et collectivités d’Outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et les îles Wallis et Futuna). exerçant leur activité dans le tourisme, les énergies renouvelables, l’agro-alimentaire et certains types des services aux entreprises.

Les investissements pourront également viser les entreprises dans d’autres secteurs d’activité pourvu qu’elles présentent des perspectives de valorisation réelles et compatibles avec l’horizon de liquidité du FIP.

{lang: 'fr'}