Le FCP Vatel Small Cap Flexible confirme ses bonnes performances

Posted · Add Comment

Le FCP Vatel Small Cap Flexible confirme ses bonnes performances avec une hausse de près de 10% en 2017

Le fonds affiche désormais un gain de 59, 75% sur 5 ans

Paris, le 8 janvier 2017 – La société de gestion Vatel Capital annonce que son fonds flexible dédié aux small caps a enregistré une performance annuelle de 9,5%, qui reste supérieure à la moyenne du marché malgré une exposition en actions de seulement 25 %.

Dans un contexte de marché relativement porteur pour l’ensemble des compartiments de la cote parisienne, le FCP (Fonds Commun de Placement) Vatel Small Cap Flexible (FR0010916916) a, une fois encore, bien clôturé l’année. Avec un gain de 9,52% en 2017, le fonds affiche désormais une hausse de 59,75% sur 5 ans, devançant assez nettement son objectif de rendement annuel de 6% sur la durée.

Ces bonnes performances permettent à Vatel Small Cap Flexible de figurer dans le premier quartile du classement établi par la société de notation Quantalys dans la catégorie des fonds flexibles et de conserver ses 5 étoiles. En outre, le fonds est, depuis le mois d’octobre, référencé en assurance-vie auprès de SPIRICA (groupe Crédit Agricole).

Vatel Small Cap Flexible est un FCP diversifié visant à réaliser une performance nette supérieure à 6% par an sur la durée de placement recommandée. La stratégie employée est une gestion active et discrétionnaire, l’exposition aux actions pouvant en particulier varier entre 0 et 100% :

  • sélection d’actions françaises de capitalisation inférieure à 250 M€ : entre 0 et 80% de l’actif, avec une fourchette cible à 40% ;
  • sélection d’OPCVM de droit français de catégories : entre 0 et 100% de l’actif.
  • sélection d’obligations et de titres de créances français : entre 0 et 100%.

Au 31 décembre, le portefeuille comptait 17 lignes d’actions dont aucune ne représente plus de 4% de l’actif net du fonds. Fin 2017, l’exposition en actions, en baisse par rapport à l’an passé, représentait 28,2 % de l’actif net tandis que la part en obligations d’entreprises a significativement augmenté à 72,4 % de l’actif net. Cette répartition du portefeuille traduit la volonté de l’équipe de gestion de générer de la performance tout en minimisant les risques de marché.

{lang: 'fr'}